Screenshot 2022 06 16 16 07 50

Projets éoliens - Mot du maire et maux de la commune !

Concernant les projets éoliens, M. le Maire vous assure que « le conseil n'engagera pas la commune dans un scénario incertain à l'encontre de l'avis de ses habitants » (« Le mot du maire », bulletin communal n°127, mai 2022).

Quelle contradiction, puisqu'il est bien trop tard pour dire cela : il nous y a déjà engagé lors de son précédent mandat !

 

En séance du 28 mars 2017, son précédent conseil a approuvé et accompagné le projet d’implantation d’éoliennes sur l’agglomération et notamment sur notre commune. De juteuses retombées fiscales avaient même été mises en avant. À cette époque, M. le Maire « estimait que la population devait être consultée au préalable ».
Nous savons depuis qu’une simple information a remplacé cette désirée consultation préalable ! Les prochaines enquêtes publiques feront guise de consultations publiques, mais elles ne remplaceront pas une véritable concertation et consultation locale.

En séance du 19 juillet 2017, son précédent conseil a reçu la société Saméole (devenu EngieGreen) qui a exposé son projet de parc éolien situé entre Beauregard, la Martinière, Moulin Neuf et les Touches. A l’issue de cette présentation, le conseil a émis « un avis favorable à la poursuite » de ce projet en développement, certainement en raison d’un secteur considéré par M. le Maire comme « moins peuplé » et « moins important ». En 2018, informés par la communication abusive de Sameole, certains habitants ont créé un collectif. Ce collectif a réclamé, par écrit et à maintes reprises, une consultation locale. Celle-ci fut toujours refusée par M. le maire !

Guidés par cette appétence pour l’éolien, d’autres développeurs contactent régulièrement la commune depuis. C’est ainsi que la société Eolise a développé un de ses quatre projets de la Plaine d’Aunis sur le secteur de l’Aubertière/Treuil Arnaudeau/Ste-Soulle.

En séance du 8 mai 2018, le précédent conseil a émis, cette fois-ci un avis défavorable sur ce deuxième projet.

*  *  *  *  *
Constants sur le sujet depuis plus de 4 ans, nous, élus de la liste minoritaire, nous inquiétons des conséquences de tels projets industriels sur nos territoires ruraux, et nous demandons une planification écologique par une reprise en main des élus locaux à l’écoute de leur population.

Il y a pourtant en ce moment un profitable alignement des planètes à une telle planification locale et citoyenne, puisque :
  • la société civile approuve l’urgence de la transition énergétique, mais demande à préserver biodiversité et paysage ;
  • l’Agglo de la Rochelle a approuvé son plan climat-air-énergie territorial (PCAET), en cours de consultation administrative avant modification/consolidation pour une adoption d’ici la fin d’année ;
  • l’Agglo de la Rochelle a réalisé un guide paysager éolien afin de consolider sa précédente charte éolienne de 2018 ;
  • l’Agglo de la Rochelle a fait réalisé une étude faune/flore par la LPO et FNE afin de consolider son schéma directeur EnR et la connaissance des enjeux sur les secteurs identifiés dans le guide éolien ;
  • l’Agglo de la Rochelle modifie son plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) en ayant délibéré pour y inclure des dispositions/règlements/zonages cohérents avec son PCAET approuvé et son guide paysager éolien ;
  • l’État réalise une cartographie régionale des zones favorables à l’implantation de projet éolien qui devrait être soumis à consultation de l’Agglo de la Rochelle et des communes dans les tous prochains mois ;
Il est dorénavant urgent d’achever ce travail de planification et de concertation engagé afin d’identifier et d’inscrire, s’ils existent, les secteurs d’implantation sous condition dans le PLUi. Les dispositions de la loi dite 3DS permettent d’ailleurs de le faire dans le cadre de la modification du PLUi en cours. Si elles peuvent exister -ce dont nous doutons fortement en raison du mitage et des enjeux littoraux, environnementaux, patrimoniaux et aéronautiques sur le territoire Rochelais-, ces éventuelles zones devraient être gérées par une gouvernance locale (exemple : appels à projet pour faire émerger des projets exemplaires, citoyens et partagés).
Des alternatives existent, nous les avons déjà suggérées en conseil et en présence du vice-président en charge du développement durable. Hélas, encore faut-il rester maître de notre territoire : c’est tout l’objet du PLUi !

Il est grand temps que M. le Maire, conseiller communautaire et 3ième vice-président de l’Agglo de la Rochelle réagisse et soutienne cette planification des énergies renouvelables. Quelques mots égrainés dans tel ou tel bulletin ou encore quelques avis ou délibérations en conseil seront toujours subjectifs et surtout, non opposables à l’heure de la décision ou des jugements ! Il est grand temps que M. le Maire réagisse !

Faute d’information communale ou communautaire suffisante, nous vous invitons à lire les documents ci-dessous pour construire ou parfaire votre opinion.


Mobilisez vous lors des enquêtes publiques à venir !
 

 

Screenshot 2022 06 16 16 03 52
Zones d'implantation éolien

Eolien Eolise Engie Green Eolienne PCAET

Ajouter un commentaire